Projet pédagogique

  1. Au sein des crèches Happy Feet, nous défendons l'idée selon laquelle l'enfant est une personne. Dès sa naissance l'enfant fait d'abord partie de sa famille, puis de son entourage, et plus il grandit plus le groupe s'agrandit, et l'enfant devient le membre d'une société. Une société avec des droits et des devoirs, des règles et des limites. Une société où chaque individu est une personne à part entière, qui s'exprime, qui développe un sens critique. L'enfant, au même titre que les adultes, est une personne à part entière qui a droit au même respect que n'importe quelle autre personne.En se basant sur cette théorie de Françoise Dolto, nous essayons chez Happy Feet de former une mini-société, un groupe social, où chaque enfant peut s'exprimer, en respect de certaines règles et de certaines limites, où chacun a sa place. A cet égard chaque enfant a son propre lit, son casier où ranger ses affaires, sa chaise à table,... Cela lui permet d'avoir son propre espace et ses repères. Ainsi, considérer l'enfant en tenant compte de sa famille, de son environnement, de sa culture est important. Nous nous appliquons à discuter ​​avec les parents de ses habitudes, à connaître le prénom de ses frères et soeurs, ses jeux préférés, ... Tout au long de son séjour à la crèche, nous évoluerons avec lui en fonction des changements qu'il connaîtra afin de lui assuré un accueil adapté et apaisant. 

  2. Adaptation - période de transition indispensable. L'enfant passe d'un environnement sécurisant et connu à un univers nouveau et sans repères. Il est important que ce moment se fasse en douceur et avec les parents/un parent. Ces premiers contacts sont déterminants puisqu'ils permettent d'établir une relation de confiance avec l'enfant et les parents. Ces moments seront organisés avec la famille, selon les possibilités de chacun, sur une durée de 3 à 5 jours. Le but de cette adaptation est de faciliter la séparation, et de permettre à l'enfant de se faire petit à petit à tous ces nouveaux éléments qui l'entourent désormais (personnes inconnues, bruit, objets, espaces,...)

  3. La place des parents dans le milieu d'accueil. Après cette période d'adaptation il faut garder le lien entre la maison et la crèche. Comment? En prenant le temps d'échanger matin et soir. En restant disponible pour toute question ou proposition. Une bonne collaboration et une vraie communication sont indispensables .

  4. Les repères sont essentiels au sentiment de sécurité de l'enfants et à son bien-être. Le personnel prend le temps de respecter les rituels de chacun lors de l'accueil, du coucher ou des soins. La journée est rythmée par des moments clés qui constituent des points de repères, une sécurité pour l'enfant. Ces moments sont également accompagnés de rituels : se laver les mains et mettre son bavoir avant de manger, aller chercher son doudou pour aller dormir, ranger ses affaires dans son casier, s'asseoir sur le petit pot, un bisou avant d'aller au lit,... Des habitudes, des gestes qui rassurent et qui servent de repères tout au long de la journée de l'enfant. 

  5. Il est important de laisser chaque enfant évoluer à son propre rythme. ​                                  Adaptation de l'enfant au milieu d'accueil: Il faut laisser du temps à l'enfant pour intégrer le rythme, les règles, les limites imposés dans la collectivité. Lors des premières semaines de crèche, l'enfant risque d'être plus fatigué que d'habitude, plus stressé que d'habitude,... Tout cela est normal car il doit apprendre à faire face à tous les changements que le fait de venir à la crèche implique.                                                            Alimentation : il n'y a pas d'horaire fixe pour la prise de biberons de lait. Le rythme habituel de l'enfant est respecté. L'intégration des nouvelles habitudes alimentaires se fait de commun accord avec les parents. Les menus sont affichés quotidiennement. Les biberons sont préparés à la crèche (lait en poudre ou lait maternel) et les puéricultrices prendront soin de s'adapter à la position de l'enfant, à son rythme en mettant un accent particulier sur la qualité de la relation et la structuration progressive des temps de repas.                         Sommeil : Les moments des repos des plus petits sont libres : lorsque l'enfant montre des signes de fatigue il est mis au calme afin de lui assurer le repos nécessaire. Pour les plus grands une sieste est imposée après le repas de midi​​. Si l'enfant ne dort pas, il est au repos sur sa couchette ou dans son lit. S'ils ont besoin de se reposer à un autre moment que la sieste, ils en ont la possibilité, un coin coussin est mis à leur disposition.  Développement : Il est important que les jeux et les activités proposés soient adaptés au développement moteur et cognitif de l'enfant. L'enfant ne doit pas se sentir en difficulté. Il est également important de ne pas comparer le développement des enfants et de respecter les différences de développement. Le but est de guider l'enfant, de l'accompagner, toujours en s'amusant.                                                                           Propreté : Chaque enfant avance à son rythme, cela vaut aussi pour l'apprentissage de la propreté. Cette étape se passe en étroite collaboration avec les parents, avec le minimum de frustrations pour l'enfant, afin qu'il puisse intégrer l'école en toute sérénité et autonomie sur ce plan. ​​​

  6. Les premières années de vie sont cruciales pour le développement cognitif et moteur de l'enfant. C'est à ce moment là que se construisent les bases solides nécessaires aux apprentissages futurs. Il est donc important de susciter l'intérêt chez l'enfant, l'envie de découvrir, d'apprendre, qui sont des tremplins vers son épanouissement. C'est pourquoi il est important de mettre à leur disposition des jeux attractifs, adaptés à leur développement. cette envie d'apprendre passe aussi par la valorisation. L'enfant pourra se construire correctement s'il a une image positive de lui-même, s'il a confiance en ses capacités. Cependant, il est tout aussi important de laisser l'enfant rêver, s'ennuyer car ce sont ces moment là qui favorisent la construction de son imaginaire, de sa créativité, et l'intégration de ce qu'il a appris. 

  7. La vie en maison d'enfants favorise la socialisation de l'enfant. Il est important de favoriser les temps d'échange et d'aider l'enfant à faire sa place dans le groupe. Les moments de paroles sont privilégiés, le personnel est disponible pour discuter et pour apprendre aux enfants à respecter les lignes de conduite qui vont permettre à la collectivité de s'épanouir et d'y permettre l'épanouissement de chacun. Vivre en communauté implique donc la mise en place de règles. Celles-ci, si elles sont claires, définies et comprises permettent au groupe de vivre ensemble de façon harmonieuse et dans le respect. Les professionnels du milieu d'accueil sont amenés à énoncer oralement les règles tout au long de la journée. Il est indispensable que les règles soient cohérentes, récurrentes, et toujours identiques et énoncées clairement pour la bonne compréhension par l'enfant afin de lui assurer un sentiment de sécurité. Les règles sont les mêmes pour tous, la raison d'être et les règles sont rappelées et expliquées calmement autant que nécessaire. 

  8. Le rôle de la crèche est également d'amener l'enfant vers l'autonomie. Tout en respectant les règles, l'enfant est libre de ses choix. Il peut par exemple participer ou non aux activités proposées. Il peut y prendre part ou jouer librement dans la section avec les jouets mis à disposition. Dans ce même objectif, la crèche est aménagée de façon à ce que l'enfant puisse accéder à certaines choses seul: le casier à doudou, le bac à vêtements dans lequel il peut ranger ses affaires, les petits pots, les bacs de jeux dans lesquels il peut se servir,... Il est par ailleurs très valorisant pour l'enfant de sentir qu'il grandit, de se sentir responsables,... Par exemple, dès qu'ils en sont capables ou qu'ils souhaitent participer, les plus grands rapportent les bols vides, distribuent les biberons d'eau, rangent leur bavoir, s'essuient la bouche, ... 

  9. Susciter la curiosité, l'ouverture sur le monde. Nous proposons aux enfants des activités diversifiées, une variété dans les menus. L'ouverture passe aussi par le fait de se situer soi-même dans le temps et l'espace. Nous lui faisons découvrir ses notions par le jeu, les images, la musique. Chaque semaine les enfants participent à un cours de babygym, d'éveil à la musique (donné en partie en anglais) et de stimulation au néerlandais. 

  10. Apporter les soins : ils sont indispensables au bien-être, à la confiance et au sentiment de sécurité de l'enfant. Ils sont donc essentiels à son bien être physique mais également psychique. Ils le définissent comme un être à part entière. Les puéricultrices prennent le temps de s'occuper de chacun afin de faire des moments de soins des moments privilégiés pour et avec l'enfant. 

  11. Les activités : elles sont d'ordre musicales, créatives, motrices,... Elles sont dirigées mais sans obligation de participation. Des moments de jeux libres sont également instaurés. Les aménagements adaptés optimalisent ces activités : coin lecture, coin cuisine, coin vélo, espace bricolage,... et assurent la sécurisation de celles-ci. 

  12. Accueil/départ : le hall d'entrée permet le passage d'un lieu à un autre. L'accueil est un moment agréable, avec un climat de confiance, pendant lequel on dit bonjour à l'enfant et on échange avec ses parents les informations utiles pour la journée. L'accueil se fait jusqu'à 9h30. 

  13. Journée type : Voici une description d'une journée type de base. Bien entendu nous veillons à nous adapter au rythme de sommeil et d'alimentation comme expliqué plus haut et aux besoins de chaque enfant. 

  • 7h30-9h30 : accueil - rituel de bienvenue - temps de jeu libre

  • 9h30-10h30 : activités avec les enfants qui le souhaitent. Sieste si besoin. 

  • 10h30 - 11h00 : rangement des sections avec les enfants, chansons, installation à table

  • 11h15 - 11h45 : repas

  • 11h45 - 12h30 : soins avant la sieste

  • 12h45 - 15h : sieste

  • 15h - 15h30 : lever de sieste, soins

  • 15h30 - 16h00 : Goûter

  • 16h00 - 18h : temps de jeu libre, repos selon les besoins, arrivée progressive des parents

 
  • Facebook

©2020 par Crèches Happy Feet. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now